Et après le diagnostic ?


Une fois le diagnostic posé, que faire pour aider son enfant ?


Un diagnostic est une "étiquette", un nom posé sur les difficultés de l’enfant. Cette étiquette ne résume pas ses troubles, mais permet en un mot de comprendre globalement de quel type de problématique l’enfant souffre. Un même diagnostic peut recouvrir des réalités très différentes en terme de sévérité/gravité, en terme de retentissement sur l’autonomie, la scolarité..., en terme aussi de vécu des difficultés pour l’enfant et ses proches. Les prises en charge, les aménagements, les compensations, les orientations, doivent être adaptés à la situation particulière de chaque enfant.


Cependant, durant la phase de recherche diagnostique, des bilans ont été réalisés : ils permettent de comprendre précisément de quoi souffre l’enfant et comment l’aider au mieux. Suite à l’étape diagnostique, les modalités d’aides à apporter à l’enfant peuvent être élaborées.


Certaines des pistes d’aides concernent les prises en charge, les suivis. Vous trouverez plus de détails à ce sujet dans la rubrique "L’accompagnement".


D’autres pistes d’aides concernent la scolarité (aménagements particuliers, orientation spécialisée, etc.). Les informations concernant ce point se trouvent dans la rubrique "PPS".