Le diagnostic est posé, des mots parfois durs à entendre


L’annonce du diagnostic est souvent à la fois attendue et redoutée par les parents et l’enfant lui-même. Vers qui se tourner lorsque c’est difficile ?


Le moment de l’annonce est souvent un moment vécu difficilement. C’est donc un moment où on ne saisit pas toutes les informations données par le médecin. Il ne faut pas hésiter à revenir vers les professionnels de santé pour reprendre ce qui n’a pas été compris ou entendu lors de l’annonce. C’est aussi un moment où il est bon d’être entouré par la famille, les proches, les amis
Le contrecoup de l’annonce est un processus normal mais il faut se faire aider si ce contrecoup dure dans le temps ou est particulièrement lourd à porter. Il est possible alors d’en parler à votre médecin de famille et/ou de contacter la correspondante locale du réseau pour son écoute. Elle pourra aussi vous orienter vers des professionnels susceptibles de vous aider.
Enfin, rappelez-vous que le diagnostic, aussi difficile soit-il, permet de mieux comprendre l’enfant et donc de mieux l’aider.