Faire des bilans pour comprendre ce qui se passe


Lorsque l’on suspecte chez un enfant un trouble du neurodéveloppement, il est nécessaire de faire des bilans et des examens pour comprendre ce qui ce passe. Mais quels bilans réaliser ?


Pour comprendre les difficultés d’un enfant dans son quotidien ou à l’école et y poser une « étiquette » diagnostique, différents bilans peuvent être nécessaires. Ces bilans mesurent les difficultés et les choses qui vont bien, ils permettent d’évaluer si certaines fonctions correspondent ou non aux attentes pour l’âge de l’enfant. Suite au bilan, quel qu’il soit, le praticien doit transmettre un compte-rendu écrit à la famille et au médecin qui a sollicité l’examen.
Il existe un grand nombre de bilans possibles. Quelques bilans bien choisis par rapport aux difficultés sont souvent suffisants. Dans une première consultation, un médecin (médecin traitant, pédiatre, médecin scolaire, pédopsychiatre …) vous orientera pour faire les « bons » bilans. La correspondante associative locale proche de chez vous peut vous aider pour trouver le professionnel qui réalisera les bilans prescrits.
Les bilans / examens les plus courants sont :

  • Bilan du langage écrit ou oral (orthophoniste)
  • Bilan logicomathématique (orthophoniste)
  • Bilan intellectuel – Q.I. (psychologue)
  • Bilan neuropsychologique – évaluation de l’attention, de la mémoire… (psychologue spécialisé en neuropsychologie)
  • Bilan psychomoteur (psychomotricien)
  • Bilan ergothérapique (ergothérapeute)
  • Bilan auditif (ORL)
  • Bilan visuel (ophtalmologiste, parfois orthoptiste)


Parfois une consultation de spécialiste est nécessaire : neuropédiatre, pédopsychiatre, médecin de rééducation). C’est toujours un médecin (spécialiste ou non, selon les cas) qui synthétisera les conclusions des différents bilans pour parvenir au diagnostic. Il mettra en lien les différentes « photos » prises lors de chaque bilan pour se faire une image globale de la situation.


Suite à ce diagnostic, des prescriptions seront réalisées pour le suivi médical, la prise en charge, les aménagements scolaires et les éventuelles demandes d’aides.